mardi 17 décembre 2013

off/on

Envie d'appuyer sur le bouton off.
Envie de fermer les yeux.
Rien de grave en vérité. Un peu de ras-le-bol.
Des mots qui flottent et n'arrivent pas à se poser.
Des déceptions. Tout comme des bonheurs ou des satisfactions. De belles surprises (Merci encore Mélanie!)
Un brin d'auto-censure parfois. Ne pas tout dire. Parler pour ne rien dire. Aimer et détester. Jouer. perdre.
Une impression grandissante de ne plus comprendre la société dans laquelle je vis.
D'être un peu extérieure.
Lire sur facebook une conversation entre mères de ma ville. Un souci d'école. Tenter d'y répondre. Lire avec effroi les réactions de violence de certaines condamnant pourtant la violence. Lire avec effroi les mots violentés, l'orthographe dépecé, la langue dépourvue de sens.
Lire ce que certains parents pensent de l'école. des enseignants. Soupirer devant les clichés. Devant la violence procédurière qui envahit la société. Ne même plus avoir envie de répondre. Préférer fermer la page.
Aimer son métier. Ne plus l'aimer aussi. Avoir envie de temps pour autre chose.
Ne pas adhérer à la réforme des rythmes. Craindre pour l'avenir de mes élèves, de nos enfants, de ma Louloute. Remplacer aussi. Y faire de drôles de rencontres. Jouer à la maîtresse sorcière. Rire avec eux. Engager la discussion avec d'autres. Parler histoire. Ouvrir l'esprit. Parler histoire encore. Voyager.
Conduire. Faire la route. On the road. Observer les oiseaux. Penser. Réfléchir. Imaginer. Inventer. Profiter.
Manger moins. Avoir un peu le blues du chocolat. Avoir envie de Paris, du tourbillon des rues. Penser à son amie. Maigrir. Se motiver. Rire. Parler. Faire de nouvelles rencontres. Les grosses anonymes. Rire encore et parler. Se retrouver.
Voir noël arriver. Regarder le sapin briller. Ne pas avoir encore l'esprit dans la fête. Mais voir les cadeaux emballés. Les surprises préparées. Attendre avec un brin moins d'enthousiasme que d'autres années. Moins cuisiner. Avoir envie de plus d'authenticité. Retrouver le vrai esprit de noël. Y penser.
Regarder passer les avions. Rêver. Penser à l'été. Attendre la chaleur. Chercher des réponses dans les nuages. Regarder les oiseaux voler. Se rassembler. Voler à nouveau. Se séparer. Envahir les toits.
Penser. poser les mots. Effacer. Se relire. Appuyer sur le bouton on.

13 commentaires:

  1. Je cherche un bouton pause, pour ma part.

    RépondreSupprimer
  2. Finalement c'est la vie.....broum,broum c'est reparti....
    J'ai adoré ton texte et beaucoup vont se reconnaître.
    Bonnes fêtes de fin d'année en famille.

    RépondreSupprimer
  3. Finalement tu ne fais plus le plus beau métier du monde... mais le plus dur
    Moi je suis du côté de la barrière, côté parent... j'aime bousculer les maitresses et on discute... par contre le pousse les parents... ils insupportent.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Si jamais tu trouves le bouton, tu me diras où il est?! Parce qu'en ce moment, j'en peux plus... Moi qui ne suis que très rarement malade, je chope tout ce qui traîne et même si je fais des nuits de 7h 8h, je me lève crevée... Bref, j'espère que ces vacances vont me faire du bien!
    En tout courage ma bichette, ferme les yeux et laisse toi aller!
    Mélanie Q.
    P.S : De rien! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Se retrouver soi surtout, je pense que c'est vital et central....

    RépondreSupprimer
  6. Je me retrouve dans beaucoup de ce que tu as écrit...

    RépondreSupprimer
  7. Oh bah alors,, Ce post est tinte de tristesse mais il se termine sur de jolies notes. Comme a dit quelqu'un plus haut, c'est la vie.. Bon courage!! Et profite bien des vacances pour faire une petite pause et revenir a l'essentiel.
    Quand tu auras le droit de manger du chocolat tu me feras signe, je t'enverrai une cargaison de curly wurly ;)

    RépondreSupprimer
  8. Gros bisous!! Ca va passer, ca doit etre la meteo locale qui joue!
    Helene thibaut

    RépondreSupprimer
  9. des hauts, des bas, et une vie qui avance... courage! tu te construits chaque jour, et avec toi la Belle....
    bisous!
    ps: tu écris de mieux en mieux.... il "claque" ce billet là!

    RépondreSupprimer
  10. Profite bien de tes vacances pour te ressourcer ! Et te retrouver ! :-)

    RépondreSupprimer
  11. Poser les mots sur les maux c'est déjà un pas et ça réchauffe nos petits coeurs parfois meurtris .

    RépondreSupprimer
  12. Toujours aussi admirative de ma cousine adorée... quel joli billet !

    RépondreSupprimer
  13. Reste en mode on! Courage, je crois qu'on est tous plus ou moins dans le même état d'esprit à cette époque de l'année....

    RépondreSupprimer

Des choses à dire?