jeudi 20 juin 2013

Le jour où je suis restée coincée... dans une robe Zara

J'vous rassure, c'était pas hier... ni avant-hier mais il y a déjà quelques années.
Un grand moment de stress et de honte.
C'est ça de vouloir essayer une robe bustier taille 42 quand on a des épaules de déménageuse, un dos de nageuse russe tendance URSS et des cuissots de compet que ne renierait pas un mannequin Cochonou... (à l'époque, ça allait plutôt pas mal côté bidou et gros c** donc bref!)
Donc un jour, je suis réellement restée coincée dans une robe bustier Zara.
Monsieur maîtresseenmaillotdebain étant parti se promener dans les rayons, j'ai dû, honte ultime, après maintes contorsions improbables, des envies de déchirer la robe façon Hulk, des couinements de hamster hystérique et une bonne crise nerveuse de larmes, faire appel à un vendeur... qui heureusement est resté très classe, me disant que les fermetures coinçaient souvent et blablabla "vous la prenez pas, hein, finalement?"... Il n'aurait pas été gai, je l'aurais épousé de suite. Bref, je m'en suis sortie (imaginez, l'article dans la presse: 5 ans après on retrouve la cliente morte étouffée par son bustier à 50€ dans la cabine d'essayage!!!).
Néanmoins, c'est resté l'une des grandes hontes de ma vie (surtout qu'à l'époque je portais du 42, j'étais finalement pas si grosse, j'avais le ventre plat... snif!!!! Où est passé ma jeunesse????). Même que monsieur maîtresseenmaillotdebain a failli finir célibataire quand il a raconté mon aventure à un nouvel an entre amis. Je crois que je lui ai fait la gueule une semaine. :)
Alors pourquoi est-ce que je révèle cet épisode si peu glorieux de ma modeuse attitude???
Pas pour le plaisir de me faire mal, j'vous rassure...
Non, juste parce que finalement, même si je pensais que pire n'étais pas possible et bien je l'ai vécu hier...
Deux fois dans la journée on m'a demandé si j'attendais un heureux évènement???
Pas genre gagner à l'Euromillions... (là, OUI J'ATTENDS CE JOUR AVEC IMPATIENCE!) Non, non... genre un bébé, genre t'es grosse du bide mais comme on ne veut pas te vexer en te disant que t'as fait du gras depuis la dernière fois qu'on t'a vu, genre on suppose gentiment (gentiment MON CUL!) que tu dois attendre le deuxième (Au secours! cauchemar complet!).
Le premier, c'était un élève handicapé. Les enfants sont merveilleux! Bon comme il est handicapé, ça m'a pas trop vexé.
Mais rebelotte l'aprem... Une collègue cette fois...
J'm'en fous... j'ai gardé le sourire... Je lui ai dis... "Eh non! J'suis juste grosse du bide".
Seule joie: son air gêné, ses excuses bafouillées...
Loose attitude... la prochaine fois je ne mettrai pas de ceinture pour faire ma belle...

17 commentaires:

  1. Rhaaaa je déteste ces gens qui pensent bien faire
    jamais je ne me permet parce que je sais comme c'est super vexant
    et ça m'est arrivé y'a quelques mois aussi où on m'a demandé si le 5eme etait en route...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Ca me rassure que lire que finalement, je ne suis pas la seule.
      :)

      Supprimer
  2. C'est banal finalement... Moi c'est ma coiffeuse, il y a trois mois: "vous faites le cinquième finalement?"
    Non....
    Et puis elle a pas pu s'enfuir, j'avais rdv. Mais je me suis bien marrée à la chambrer jusqu'à ce que je vois qu'elle était vraiment gênée. Du coup j'ai eu pitié. C'est ma coiffeuse quand même. Et la seule dont je suis contenté sur les 15 dernières années! Et à défaut de perdre du gras, elle me fait une plus jolie tête!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah... piégée la méchante coiffeuse.
      Mais si elle te fait une belle tête, en effet... la voilà (presque) pardonnée. :)

      Supprimer
  3. Je partage ta premiere honte mais moi j'ai carrément déchiré la robe et pareille,j'étais pas grosse !
    Pour là deuxième faut être con pour demander ça. Si on est proche,on le sait et sinon on attend qu'on nous l'annonce . Si tout les bidous ronds contenaient des bébés on serait envahis !
    Bisous ma grande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça relancerait encore un peu plus la natalité française...
      :)

      Supprimer
  4. ah merci pour ce grand moment de solitude partagé avec nous pourrons l'épisode Zara. Ça m'a mis le sourire ce matin. Par contre j'aurai également moyennement apprécié qu'on prenne mes provisions de cette hiver pour une grossesse. Venant d'un enfant c'est sûr qu'on accuse le coup mais on leur pardonne aussitôt, mais entre adultes, bof. Entre le côté remarque vexante et curiosité mal placée, il y a de quoi être en colère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Colère, un peu... mais finalement plutôt du dépit.
      Un matin où je me sentais bien, en accord avec moi, j'avais fait un effort. Une jolie robe, une ceinture assortie à mes chaussures... et pui pfffffffffffffffff le soufflé retombe en 30 s avec ce genre de remarque et tu te sens juste ridicule d'avoir cru un instant que ça pouvait le faire.

      Supprimer
  5. Comme je vous comprends ! On me demande assez souvent sur le ton de la confidence si j'attends le 3ème ! Même réponse " non, je suis juste grosse".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Est-ce qu'on demande à la venus de Milo si elle attend le 3e???
      pfffffffffffffffff

      Supprimer
  6. Comme on se ressemble ^^
    Moi c'est dans un jeans que je suis restée coincée !!! J'avais oublié que j'avais pris 2 tailles de plus en 2 ans ...
    Et comme j'arrive pas à perdre de kilos ni ma graisse du bide, je prends les devants en caressant mon ventre et en disant à Charmante Compagnie : t'as vu, il pousse bien notre bébé imaginaire, je pense que je vais accoucher dans 3 mois :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Moi c'est pour ça que je ne mets plus de jeans... Je pense que sinon je resterais coincée dedans tout les matins!!!

      Supprimer
  7. Franchement, les fermetures éclair Z*ra, c'est de la daube totale.

    Bon, moi je suis dans le cas inverse ces jours-ci, un bon copain avec qui je déjeunais hier et à qui j'annonçais un heureux événement à venir m'a répondu "je n'étais pas sur que c'était cela" (genre "je ne savais pas si tu avais juste grossi ou si c'était un bébé"). Tu vas rire, j'étais vexée comme un pou parce que les kilos en trop, je connais, mais la forme ballon de foot me semblait un symptôme inratable! On est vraiment des incomprises ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Moineau. Tu as toujours le chic pour trouver des arguments rassurants. :)
      Je comprends aussi ta frustration. La grossesse c'est peut être un des seuls moments où on a envie qu'on remarque nos belles formes épanouies...

      Supprimer
  8. Oh la la , merci ! Tu dédramatiseula honte de ma vie ! Moi c'était chez Camaïeu, la vendeuse a été mignonne aussi, elle n'a pas fait de commentaire... je suis contente de voir que je ne suis pas la seule, et je te présente mes condoléances pour ton amour propre... moi j'ai jamais réussi à en parler !

    RépondreSupprimer
  9. Et bien c'est chose faite maintenant Elangui! Je crois que finalement le fait de le dire, c'est aussi que je suis passée à autre chose et que j'ai définitivement rangé mon amour propre sous mon mouchoir... Ou alors je l'ai rangé ailleurs et je me dis que finalement ce genre de déconvenue honteuse n'est pas si catastrophique que ça et peut arriver à tout le monde. Par contre je suis toujours vexée comme un pou pour la remarque de ma collègue, même si au fond je ne lui en veux pas...<
    C'est pas de SA faute à elle si je suis grosse.

    RépondreSupprimer
  10. Non franchement elle n'a pas d'excuse. Quand 8n sait pas, on se tait.
    Et être ronde c'est pas une maladie, c'est une qualité ! On est canons, faut assumer !

    RépondreSupprimer

Des choses à dire?