lundi 12 avril 2010

Idée piquée à une copine...

En ce moment je vous sollicite beaucoup chers lecteurs (chères lectrices plutôt)... Les fanions d'une part... et encore un immense merci aux quelques blogueuses couturières au grand coeur et à la belle âme...


Et maintenant je me lance aussi dans l'aventure du ... (bon je ne réussirai jamais à me rappeler du nom...) beij bi truc... non c'est pas ça, bai baj bi... non plus...

Ah oui, BAI JIA BEI

Mais kesaco???

Connaissez-vous la légende du Bai Jia Bei ?

La dernière impératrice de la dynastie de Qing n'était qu'une concubine parmi les autres jusqu'à ce qu'elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l'empereur. Un jour, forcée de laisser son bébé seul, elle dût élaborer un plan pour le protéger des épouses ''aînées'' et pour que les autres familles Manchu puissantes soutiennent sa réclamation au trône. De chacune des cents plus hautes familles de l'empire, elle demanda un morceau de la soie la plus fine. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en 100 petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à 100 familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire.

Cette légende a été transformée en tradition chinoise. Dans le nord de la Chine, la tradition célèbre l’arrivée d’une nouvelle vie d’une façon particulière : la création d’un Bai Jia Bei – un patchwork de 100 vœux. La coutume est d’inviter 100 personnes à offrir chacune un morceau de tissu (20×20 en 100% coton). Les 100 morceaux sont cousus ensemble pour former un patchwork qui contient la chance, l’énergie et les vœux de toutes les personnes qui y ont contribué. La personne qui participe au Bai Jia Bei remet également une carte sur laquelle auront été écrits les messages de bienvenue et de bonheur pour l’enfant ainsi qu’un échantillon des tissus envoyés pour la couverture. C’est une superbe tradition car cela permet à l’enfant plus tard de réaliser que tout le monde l’attendait en même temps que ses parents.

Si vous souhaitez participer, c’est très simple :

1. Choisissez un joli tissu que vous aimez - 100% coton
2. Coupez un carré de 20 cm sur 20 cm et un petit morceau de 6 cm sur 6 cm qui sera attaché à la carte de vœux
3. Choisissez ou fabriquez une jolie carte et notez-y vos vœux pour bébé, en y attachant le petit morceau de tissu. Cette carte sera conservée précieusement.

Le but est de récolter 100 coupons pour réaliser cette jolie couverture que Mademoiselle bérénice gardera toute sa vie...

Comme je ne suis pas sûre d'avoir 100 personnes qui transitent par ce blog, je me donne un petit moment... je souhaite réaliser cet ouvrage pour son 1er anniversaire. Rendez vous donc en janvier 2011... Mais si vous avez envie de partager notre bonheur et de dire bienvenue à la miss, n'hésitez pas.

Pour celles qui n'auraient pas mon adresse, envoyez moi un mail à cette adresse: revealdementia@live.fr et je vous l'enverrai...

Merci d'avance!

6 commentaires:

  1. compte sur moi.... là je cale à 51..... dur dur !!!

    RépondreSupprimer
  2. c'est une idée trés sympa, j'aime bien les patchwork, tu as un theme de couleur?
    bon je vais essayer de participer , faut que j'y pense surtout! lol

    au fait je t'ai mis les liens sur mon blog d'où je me suis inspirée pour la robe

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu la même légende dans Impératrice de Chine de Pearl Buck, mais sans la conclusion sur les dieux... L'impératrice voulais surtout que son fils devienne comme adopté par les familles puissantes qui autrement auraient pu chercher à faire assassiner l'enfant!

    Je regarde ce que j'ai comme joli morceau à ajouter dans mon colis :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore cette tradition et je participe avec plaisir :)

    RépondreSupprimer
  5. Je peux poser une question bête : c'est une carte par tissus ? ou une carte avec tout les petits bouts de tissus ?

    RépondreSupprimer

Des choses à dire?